Dans cet article, je vais vous expliquer comment fonctionne les autobronzants sur la peau et surtout sont-ils dangereux ? Je vous expliquerai également comment s’en servir au mieux, pour que la couleur dure le plus longtemps possible !

Comment ca fonctionne ? 

Les autobronzants fonctionnent grâce à une molécule : le dihydroxyacétone, qu’on abrège par DHA. Ce DHA, bien qu’il est un nom barbare, c’est tout simplement un composé de la famille des sucres et lorsqu’il va être en contact avec la peau, il va réagir selon la réaction de Maillard. Cette réaction est assez connu du monde culinaire car lorsque l’on chauffe certains aliments comme par exemple, un pain toasté ou alors une viande et qu’ils se mettent à brunir,  on observe tout simplement la réaction de Maillard. Figurez-vous qu’l se passe exactement la même chose dans notre peau, le DHA réagit avec nos acides aminés pour former des mélanoïdines, qui sont des pigments bruns, ceux sont donc eux qui donnent cette couleur de bronzage à notre peau. 

La réction de Maillard dépend de plusieurs facteurs :

  • la nature du sucre utilisé : ici le DHA mais il existe également des autobronzants fonctionnant à l’aide de l’érythrulose (un autre sucre)
  • la nature des acides aminés (ceux ci sont déterminés dans notre peau )
  • le pH, la réaction de maillard est pH dépendant et son pH optimal se situe entre 4 et 7, étant donné que la peau a un pH de 4,5-5,5, on est pile dedans.
  • l’eau, la réaction de maillard a besoin d’eau pour se faire, c’est pourquoi il est primordial d’hydrater la peau au maximum lorsqu’on utilise un autobronzant (et même lorsqu’on n’en utilise pas de toute facon 🙂 )
  • la température, si le pain toasté ou la viande brunissent automatiquement (ou presque) c’est parce que nous chauffons, mais dans le cadre de notre peau, étant donné qu’on ne va pas la chauffer, la réaction dure quelques heures.

Combien de temps dure le bronzage avec un autobronzant ?

Le faux bronzage ne peut durer plus d’une semaine car le DHA ne pénètre uniquement les premieres couches de la peau, c’est à dire les premières couches de l’épiderme. Et étant donnée que notre peau se renouvellement naturellement , c’est à dire que de nouvelles cellules sont crées puis poussent les cellules mortes à se détacher de la surface de la peau, le bronzage part automatiquement avec les cellules mortes. Il ne peut donc pas durer plus d’une semaine. 

L’autobronzant est-il dangereux pour la santé  ? 

La réaction de maillard est bien évidemment une réaction NON TOXIQUE et les autobronzants sont en fait une très bonne alternative au bronzage l’été sur la plage et aux cabines d’UV qui aujourd’hui on le sait bien accelèrent le vieillisseent cutanée et augmentent nos chances d’avoir un cancer de la peau.

Est-ce une réaction irritante ? 

 Non, il y a cependant une étude qui a été réalisée sur des chiens au Mexique (les tests sur animaux sont bien évidemment interdits en Europe depuis 2016). Les chercheurs ont appliqué une solution contenant 5% de DHA sur des chiens tous les jours pendant 21 jours. Forcément cela a provoqué de sévère irritation mais qu’on soit bien d’accord cela ne réprésente absolument pas l’application réelle de quelqu’un qui utilise un autobronzant. Ainsi, il y a peu de chances d’avoir une réaction d’irrration suite au DHA par contre c’est tout à fait possible de faire une réaction au parfum ou aux conservateurs donc comme tous les produits cosmétiques il faut les tester sur le corps avant de les utiliser sur le visage.

 Est-ce ‘bon’ pour la peau ? 

Il y a une étude qui a montré que lors de la réaction de maillard certains composés formés pouvaient générer des radicaux libres suite à une exposition aux UV. Ces radicaux libres, ceux sont des composés qui accélèrent le vieillissement de la peau… Donc utiliser un autobronzant nous ferait-il vieillir plus vite ?  Non pas vraiment, car il suffit tout simplement de ne pas s’exposer au soleil lorsque l’on vient d’appliquer de l’autobronzant et je vous conseille également d’utiliser des antioxydants ainsi qu’une crème solaire pour éviter la formation de ces radicaux libres. (Par ailleurs c’est déjà quelque chose que vous êtes censé déjà faire 🙂 )

Donc en conclusion l’application topique de DHA ne représente pas de danger. Par contre il y a certains scientifiques qui remettent en question la dangerosité du DHA par inhalation, ce qui concerne donc les autobronzants en spray. Mais selon le comité scientifique européen, le DHA ne présente pas de risques pour la santé même avec l’utilisation de produit en spray. 

Comment appliquer un autobronzant ? 

Premièrement je vous conseille de partir sur un produit simple d’utilisation, par exemple un produit autobronzant où l’on vient appliquer quelques gouttes de produit dans sa crème hydratante.

Deuxièmement, je vous conseille d’exfolier la peau physiquement avant l’utilisation d’un autobronzant car si la peau n’est pas « lisse » cela risque de donner un bronzage non uniforme et étant donné que la durée dépend aussi du renouvellement cellulaire de la peau, mieux vaut exfolier pour que cela dure plus longtemps.

Troisièmement, il ne vaut mieux pas appliquer certains actifs comsétiques en même temps car ils pourraient altérer le bronzage, c’est le cas des AHA.BHA, des rétinoides et du peroxyde de benozyle, ils sont donc à éviter au moment de l’application de l’autobronzant. Je vous conseille surtout de privilégier les produits hydratants, la réaction de maillard ayant besoin d’eau, elle peut avoir un côté asséchant donc veillez à bien hydrater la peau.

Quatrièmement, il ne faut pas appliquer d’eau pendant quelques heures après, donc personnellement je fais tout ça au coucher.

Personnellement, j’aime bien utiliser les produits de la marque Tan Luxe qui est une marque spécialisée dans les produits autobronzants. Les produits sont de bonne qualité, le bronzage est joli (teint halé très naturel et non fake)

Mes conseils : 

Le DHA est une molécule assez odorante, donc pour couvrir son odeur, les industriels utilisent beaucoup de parfums faites donc attention aux allergies. De nos jours, la molécule DHA est de bonne qualité donc rassurez vous vous ne finirez pas orange mais je vous conseille comme toujours de commencer petit à petit, par exemple si vous utilisez un sytème de goutte commencez par rajouter seulement une à deux gouttes dans votre crème avant de passer à plus de gouttes. Pour finir, il faut absolument hydrater matin et soir pour que le renouvellement cellulaire se fasse uniformément, et que l’autobronzant parte de façon uniforme et non en peau de serpent.

Pour acheter les produits Tan-Luxe c’est par ici (liens d’affiliation):

Je les teste d’ailleurs dans cette vidéo 🙂

Pour toutes autres interrogations, n’hésitez pas à laisser un commentaire 🙂