The Ordinary, une marque que j’aime beaucoup et d’ailleurs c’est tout l’univers Deciem que j’admire. Deciem étant bien évidemment le groupe cosmétique qui propose la marque The Ordinary mais aussi la marque NIOD dont je parlais ici. Pour cet article, on va rester sur la marque The Ordinary car dans le catalogue de produits, on retrouve un sérum capillaire présenté comme sérum densifiant mais contenant des actifs cosmétiques vendus pour la perte des cheveux, à un prix défiant toutes concurrences car il coûte uniquement 17,90 €. Alors s’il fonctionnait, ce serait magnifique, non ? Analysons ainsi sa composition pour déterminer s’il est réellement efficace !

Que contient le sérum capillaire de The Ordinary ?

Ce sérum contient 5 grands actifs capillaires, ainsi que 1% de caféine ! Mais cela ne nous-dit pas s’il peut être efficace alors regardons ces actifs dans le détail !

1. ACTIF REDENSYL DE LA SOCIÉTÉ GIVAUDAN

Le premier grand actif qu’on retrouve dans ce sérum c’est l’actif Redensyl de la société Givaudan (INCI : Glycerin (and) Aqua (and) Sodium Metabisulfite (and) Larix Europaea Wood Extract (and) Glycine (and) Zinc Chloride (and) Camellia Sinensis Leaf Extract). Cet actif permettrait de réactiver les folicules pileux pour permettre une meilleure croissance des cheveux. Pour comprendre pourquoi c’est important de réactiver les folicules pileux, il faut qu’on parle d’abord de la croissance des cheveux.

Les cheveux poussent selon un cycle et il y a 3 phases principales :

  • la phase anagène qui est la phase de croissance du cheveu, le bulbe pilaire produit la tige capillaire, cette phase dure 2 à 5 ans
  • la phase catagène où le folicule pileux dégenère, cette phase dure 2 à 3 semaines
  • la phase télogène dans laquelle le cheveu est au repos, il reste attaché quelques mois puis tombe naturellement
  • et le cycle recommence ainsi du début, un nouveau cheveu est créé et ainsi de suite. 

Pourquoi certaines personnes observent une chute des cheveux ? 

Sur un cuir chevelu sain, plus de 90% des cheveux sont en phase anagène donc en phase de croissance mais lors d’une perte de cheveu, on observe un raccourcissement progressif de la phase anagène. Cette phase de croissance dure de moins en moins longtemps. Et on observe également une augmentation de la durée de la phase de latence qui est l’intervalle entre la chute d’un cheveu et l’émergence nouveau cheveu. Pour diminuer l’alopécie, il faut donc activer les folicules pileux pour augmenter le nombre de cheveux en phase anagène. Et c’est ce que va faire l’actif Redensyl notamment grâce à l’extrait de Larix (Dihydroquercetin-glucoside) tandis que l’extrait de thé vert qui contient de l’Epigallocatéchin gallate-glucoside, un antioxydant que l’on connait plus sous le nom EGCG, sert lui à diminuer les inflammations du cuir chevelu pouvant amener à une alopécie. Ces deux actifs ont été testé via des études in vitro c’est à dire au laboratoire. Ces études permettent généralement de comprendre le possible mode de fonctionnement des actifs.

Rassurez-vous, Redensyl a également été testé ex vivo c’est à dire sur des folicules pileux extaits de volontaires et il a été comparé à 1% de Minoxidil, sachant que Minoxidil est bien évidemment l’un des médicaments les plus connus pour la chute des cheveux. Les résultats obtenus montre que Redensyl stimulerait d’avantage les folicules pileux que Minoxidil.

Le problème avec cette étude, c’est que Minoxidil est vendu à des % de 2,5 et 5% et non de 1%… Cela aurait été ainsi plus intéressant de comparer Redensyl et Minoxidil à ces % là pour faire une comparaison réelle…Heureusement Redensyl a également fait l’objet d’une étude clinique en double aveugle, sous contrôle placebo sur 26 hommes. Les volontaires ont appliqué quotidiennement une lotion contenant 3% de Redensyl pendant 3 mois. Puis, les chercheurs ont analysé la densité capillaire, c’est-à-dire compté le nombre de cheveux en phase anagène donc en croissance et le nombre de cheveux en phase télogène c’est à dire quand le cheveux va se détacher. Ils ont fait le ratio des deux et les résultats obtenus sont les suivants :

Si ce ratio ne vous parle pas beaucoup, pas de panique, il y a également des photos avant/après qui seront certainement plus parlantes.

2. ACTIF PROCAPIL DE LA SOCIÉTÉ SEDERMA

Ensuite ils ont choisi l’actif procapil de la société Sederma qui a un mode de fonctionnement tout à fait différent (INCI : Butylene Glycol (and) Aqua (and) PPG-26-Buteth-26 (and) PEG-40 Hydrogenated Castor Oil (and) Apigenin (and) Oleanolic Acid (and) Biotinoyl Tripeptide-1). Dans Procapil, on retrouve une association de susbtances dérivés de plantes. Premièrement l’acide oléanique, extrait des feuilles d’olivier, permettrait de ralentir la chute des cheveux en inhibant la production de dihydrotestostérone. Généralement la chute des cheveux est en effet liée aux hormones. La testostérone qui est une hormone mâle peut se transformer en dihydrotestostérone grâce à l’enzyme appelé 5-alpha réductase. Le problème de cette conversion c’est que la dihydrotestostérone raccourcit la phase anagène donc la phase de croissance et prolonge la phase télogène donc le temps entre la perte d’un cheveu et la création d’un nouveau cheveu. Et ce n’est malheureusement pas fini. La dihydrotestostérone miniaturise également les foluciles pileux ce qui fait que les cheveux seront de moins en moins nombreux et de plus en plus fin. Ainsi, l’acide oléanique est utilisé pour inhiber la 5-alpha réducatse et donc éviter que la testotérone se transforme en dihydrotestorérone. Deuxièmement, Procapil contient de l’apigenin qui est un flavonoïde, un antioxydant extrait du citron utilisé pour dilater les vaisseaux sanguins et assurer une bonne circulation du sang. C’est d’ailleurs pour cela que le sérum de The ordinary contient également 1% de caféine. Pour finir, on retrouve dans procapil un peptide contenant les acides aminés glycine–histidine–lysine liés à de la biotine, une vitamine essentielle pour la pousse de cheveux. Ce peptide d’après les études in vitro permettrait d’assurer un meilleure ancrage du nouveau cheveu.

Bien évidemment, le fournisseur de Procapil a également fait une étude clinique sous contrôle placebo, dans laquelle pendant 4 mois, 35 volontaires ont appliqué une lotion contenant 3% de procapil ou alors un placebo. Les chercheurs ont ensuite comparé le ratio : cheveux en phase anagène/cheveux en phase télogène permettant de voir la densité capillaire. Plus ce ratio est grand, mieux c’est. Ils ont également comparé leurs résultats à Finasteride, un médicament connu contre la perte des cheveux à prendre par voie orale. D’après leurs résultats, ils ont obtenu un meilleur ratio sur 4 mois par rapport à l’utilisation de Finasteride pendant 5 mois. Mais le problème c’est que ce graphe nous montre clairement que Finasteride demande un certain temps de démarrage et donne de meilleurs réusltats avec le temps puisque 6 mois après avec Finasteride la densité capillaire a triplé… Donc cela aurait été beaucoup plus intéressant de comparer Procapil et Finasteride pendant 11 mois…

3. ACTIF CAPIXYL DE LA SOCIÉTÉ LUCAS MEYER

Le troisième actif contenu dans ce sérum est l’actif Capixyl de la société Lucas Meyer (INCI : Butylene Glycol (and) Aqua (and) Dextran (and) Acetyl Tetrapeptide-3 (and) Trifolium Pratense (Clover) Flower Extract) Cet actif reprend les mêmes principes que Procapil en inhibant la 5-alpha réductase pour diminuer la conversion de testostérone en dihydrotestostérone. Il permet également d’assurer un meilleur ancrage du cheveu en réduisant les inflammations pour retrouver un cycle du cheveu plus normal. Pour cela, la société Lucas Meyer a breveté un peptide de quatre acides aminés ainsi qu’un extrait de tréfle rouge, riche en flavonoïdes. Cet extrait serait l’inhibteur de la 5-alpha réductase, et étant donné que c’est aussi un antioxydant, il pourrait réduire les inflammations tandis que le peptide qui est l’Acetyl Tetrapeptide-3 est un peptide de signal qui stimulerait les protéines pour favoriser un meilleur ancrage des cheveux.

Encore une fois, on sait théoriquement le mode de fonctionnement de cet actif grâce à des études in vitro. Bien heureusement, le fournisseur a également réalisé une étude clinique sur 30 volontaires sous contrôle placebo. Au niveau des résultats, on remarque une augmentation des cheveux en phase anagène et une diminution des cheveux en phase télogène ce qui a pour conséquence d’augmenter la densité capillaire.

4. ACTIF BIACAPIL DE LA SOCIÉTÉ PROVITAL

Le quatrième actif qu’on retrouve dans ce sérum, c’est le Baicapil de la société Provital (INCI : Propanediol (and) Water (and) Arginine (and) Lactic Acid (and) Glycine Soja (Soybean) Germ Extract (and) Triticum Vulgare (Wheat) Germ Extract (and) Scutellaria Baicalensis Root Extract (and) Sodium Benzoate (and) Gluconolactone (and) Calcium Gluconate). Cet actif contient une combinaison de trois extraits de plantes qui permettraient de réduire la perte des cheveux. Cet actif a pour une fois été testé   sur des hommes mais aussi sur des femmes pendant 3 mois à l’aide d’une lotion contenant 5% de baicapil et de l’alcool dont les résultats sont présentés ci-dessous.

5. ACTIF ANAGAIN DE LA SOCIÉTÉ MIBELLE BIOCHEMISTRY

Pour finir, le dernier actif contenu dans ce sérum est l’actif Anagain de la société Mibelle Biochemistry (INCI : Pisum Sativum (Pea) Sprout Extract (and) Isomalt (and) Aqua). C’est un actif basé sur le pois car il serait riche en phyto-nutriments et permettrait de stimuler la croissance des cheveux en stimulant les folicules pileux comme le montre les résultats de l’étude qui a été réalisée par le fournisseur :

En conclusion… 

Pour simplifier, les formulateurs chez The Ordinary ont tout simplement pris les meilleurs actifs « anti chute » sur le marché des cosmétiques et ils les ont tous mis dans un seul et même sérum au % recommandé par les fournisseurs. Mais quand est-il réellement de l’éfficacité ? Ces actifs sont prometteurs c’est sûr ! Mais cela reste des actifs peu étudiés de façon indépendante car toutes les données que l’on a sont les données des fournisseurs, il y a donc un biais non négligeable. D’autant plus qu’il y a toujours quelques petits détails dans leurs études qui ne sont pas au mieux.  Ainsi au niveau de son effiacité j’ai des doutes… Mais je le recommande quand même pour 4 raisons principales :

  • les actifs sont tout de même très intéressants et vous ne trouverez pas mieux en cosmétique car ce sérum contient les meilleurs.
  • le prix : un sérum densifiant capillaire qui dure entre 3 et 5 mois à moins de 20 euros, cela reste un prix défiant tous les concurents
  • sa galénique, par rapport à certaines lotions capillaires, je trouve qu’il reste quand même assez léger
  • et pour finir il est plus intéressant que tous les compléments alimentaires vendus souvent à des prix exhorbitants qui ne vont strictement rien faire pour la pousse des cheveux si vous n’avez pas de carences en vitamines et minéraux.

Pour plus d’explications ainsi que mon avant/après, vous avez également ma vidéo youtube qui est disponible.