NIOD est une marque faisant partie du groupe Deciem, un groupe cosmétique qui propose également la marque The Ordinary et dont j’aime énormément car je partage complétement leur vision de la cosmétique et surtout leur volonté de vouloir éduquer les consommateurs sur la science des cosmétiques. D’ailleurs, NIOD, c’est tout simplement l’acronyme de ‘Non Invasive Option in Dermal science’ qui se traduit en français par ‘Option Non Invasive en Science cutanée’. Le problème de NIOD ? C’est que c’est une marque assez énigmatique au premier abord alors je vous propose cet article qui va tout éclairer, je l’espère.

NIOD, la philosophie de la marque

NIOD, c’est tout simplement la marque haut de gamme du groupe DECIEM mais détrompez-vous, les produits sont peut-être un peu chers pour certains mais le prix est clairement justifié par la formulation et les différentes technologie qu’il y a derrière les produits. Si vous êtes familier avec la marque The Ordinary, c’est simple, NIOD c’est tout simplement l’évolution pokémon de The Ordinary. Le côté énigmatique de la marque est également un choix de son fondateur qui souhaitait que « NIOD soit réservé à un public très restreint, qui apprécie un réel engagement en faveur de la qualité et de l’innovation véritable ; un public qui n’est pas inspiré par les stratégies de marketing ou de tarification mais par la vérité et la responsabilité. » Alors la question qui demeure c’est : comment utiliser les produits NIOD ? Quels sont leurs bénéfices ? Et lesquels valent le coup sans aucun doute ? Je vous propose ainsi de découvrir une routine matin et soir qu’il est possible de faire avec les produits NIOD : il s’agit d’une routine hydratante, antioxydante et anti âge, pour tout types de peaux.
PS :  NIOD est une marque sans parfum, sans huiles essentielles, sans composés potentiellement irritants. Elle convient donc à tous types de peaux même aux peaux sensibles.

Cet article est également disponible sous format vidéo avec plus de détails sur les produits  🙂

NIOD : Routine du matin

Etape 1 : Brume

Pour la première étape de votre routine, directement après le nettoyage, vous pouvez venir utiliser la brume au superoxide dismutase. Les brumes en cosmétique font tout simplement office de lotion tonique, ce ne sont pas des produits obligatoires mais cela peut être un plus dans votre routine. Cette brume, c’est tout simplement ma brume préférée car elle contient des antioxydants ayant des propriétés anti inflammatoires : elle permet donc réduire les inflammations sur la peau y compris les cicatrices d’acné rouges. Les antioxydants permettent également de lutter contre le stress oxydatif. Le stress oxydatif, c’est tout simplement l’oxydation de nos cellules dûe aux agressions de l’environnement extérieur qui sont bien évidemment le soleil, la pollution ou encore le tabac qui engendrent ainsi un vieillissement cutané. Cette brume a donc une action anti inflammatoire mais également un effet anti âge grâce notamment au superoxyde dismutase (SOD) qu’elle contient. Le SOD est une super enzyme antioxydante naturellement produite par nos cellules lorsqu’elles sont attaquées par des composés oxydants. Il a de plus été démontré que sous une exposition directe aux UVB, le SOD permet de réduire les érythèmes. Ainsi, j’applique cette brume aussi bien sur le visage que sur le corps, ce qui est tout à fait possible puisqu’on est sur une quantité de 240 mL.
Pour information, elle contient également de la malachite qui est une pierre de couleur verte/bleue, c’est elle qui est responsable de la couleur naturelle de cette brume puisque la malachite est un minéral composé d’hydroxyde de carbonate de cuivre, le cuivre ayant une couleur verte/bleue. Cette pierre aurait des propriétés antioxydantes pour la peau. Pour finir, cette brume contient également un polysaccharide d’origine marine, c’est à dire une grosse molécule de sucre permettant donc d’hydrater la peau. (Les sucres ont en effet des affinités avec l’eau) Cette brume convient véritablement à tout le monde, quel que soit le type de peau et quels que soient vos besoins. Elle s’insère facilement dans n’importe quelle routine beauté.

Ingrédients : Aqua (Water), Superoxide Dismutase, Malachite Extract, Pseudoalteromonas Exopolysaccharides, Mirabilis Jalapa Extract, Polypodium Vulgare Rhizome Extract, Cetraria Islandica Thallus Extract, Sphagnum Magellanicum Extract, Arginine, Propanediol, Glycerin, Pentylene Glycol, Butylene Glycol, Sodium Salicylate, Gellan Gum, Sodium Chloride, PPG-26-Buteth-26, PEG-40 Hydrogenated Castor Oil, Citric Acid, Tromethamine, Phenoxyethanol, Chlorphenesin.

Etape 2 : le copper peptide

Ensuite pour continuer la routine, vous avez l’un des produits phare de la marque qui est le sérum au copper peptide. Le copper peptide fait bien entendu parti de la famille des peptides.  Les peptides sont tout simplement des ingrédients formés par l’association d’acides aminés.
Pour commencer, ce produit contient à la base deux flacons :
  • un flacon appelé ‘copper concentrate’ contenant 1 % de copper gluconate
  • et un flacon appelé ‘activator’ contenant 2 % de tripeptide-1 qui est un peptide formé par l’association de trois acides aminés. (Glycine – Lysine – Histidine abrégé par GHK)

La première chose à faire avant l’utilisation c’est de verser le copper concentrate dans l’activator, de mélanger pendant 30 secondes environ de façon à former notre cher peptide de cuivre. Effectivement le GHK a une forte affinité avec le cuivre, celui-ci va s’allier au cuivre de façon à former 1% de copper tripeptide-1 et 1 % de GHK libre.

Le GHK libre est un peptide de signal, il enverrait à la peau un signal disant d’augmenter la production de collagène. Il aurait donc des propriétés anti âge. Mais lorsque le GHK est associé au cuivre, cela devient également un peptide transporteur d’oligo-éléments. Il transporte le cuivre au sein de nos cellules, le cuivre étant un élement essentiel pour de nombreuses réactions biochimiques. Je l’utilise principalement pour la cicatrisation de ma peau mais il fait bien plus que cela puisqu’il améliore le teint, la peau retrouve jeunesse et éclat. Le copper peptide est un des peptides les plus pormetteur car il permettrait également d’augmenter la production d’élastine dans la peau. L’élastine étant bien évidemment une protéine responsable de l’élasticité de la peau. Pour faire simple, le copper peptide permettrait d’augmenter la production de tous les constituants majeurs de notre peau (constituants qui ne cessent de diminuer lorsque nous vieillissons..). Ce produit contient également quatre autres peptides, toujours dans un but anti âge mais aussi de la glycérine et de l’acide hyaluronique pour hydrater. C’est un produit très léger, similaire à la texture de l’eau, il s’utilise ainsi en premier sérum. 
En bref : je l’adore.

ACTIVATOR
Aqua (Water), Glycerin, Tripeptide-29, Tripeptide-1, Myristoyl Nonapeptide-3, Trifluoroacetyl Tripeptide-2, Acetyl Tetrapeptide-2, Sodium Hyaluronate Crosspolymer (acide hyaluronique), Glycogen, Propanediol, Pentylene Glycol, Dextran, Dimethyl Isosorbide, Ethoxydiglycol, Isoceteth-20, Leuconostoc/Radish Root Ferment Filtrate, Caprylyl Glycol, Ethylhexylglycerin, Phenoxyethanol, Chlorphenesin.

COPPER CONCENTRATE
Aqua (Water), Copper Gluconate, Isoceteth-20, Phenoxyethanol, Chlorphenesin.

Etape 3 : l’acide hyaluronique

Pour la suite de la routine beauté, il convient d’appliquer le sérum qui s’apelle MMHC pour Multi Molecular Hyaluronic Acid Complex. Ce n’est pas un simple sérum à l’acide hyaluronique, pour moi c’est bien plus que cela car il est aussi réparateur et c’est tout simplement le meilleur sérum hydratant et repuplant que j’ai pu tester. Il tire son nom de sa composition car il contient 15 formes d’acides hyaluroniques différentes. Cependant, au niveau sensoriel, il n’a pas du tout ce côté gélifiant, ni même mousseux que peuvent avoir certains sérums à l’acide hyaluronique, bien au contraire et il ne fait aucune pelcuhe de mon côté. C’est un sérum haut de gamme qui conviendra à ceux souhaitant aller plus loin dans leur routine beauté.

Ingrédients : Aqua (Water), Hydrolyzed Yeast Extract, Glycerin, Hyaluronic Acid, Sodium Hyaluronate, Sodium Butyroyl Hyaluronate, Sodium Hyaluronate Crosspolymer, Hydrolyzed Sodium Hyaluronate, Disodium Acetyl Glucosamine Phosphate, Tetradecyl Aminobutyroylvalylaminobutyric Urea Trifluoroacetate, Pseudoalteromonas Exopolysaccharides, Tamarindus Indica Seed Gum, Tremella Fuciformis Sporocarp Extract, Ceratonia Siliqua Gum, Myristoyl Nonapeptide-3, Plantago Lanceolata Leaf Extract, Salvia Sclarea Extract, Arginine, Aspartic Acid, Glycine, Alanine, Serine, Valine, Isoleucine, Proline, Threonine, Histidine, Phenylalanine, PCA, Sodium PCA, Betaine, Sodium Lactate, Epigallocatechin Gallatyl Glucoside, Gallyl Glucoside, Algae Extract, Sodium Salicylate, Lecithin, Polyglucuronic Acid, Xanthan Gum, Trisodium Ethylenediamine Disuccinate, Sclerotium Gum, Pullulan, Cetyl Hydroxyethylcellulose, Propanediol, Pentylene Glycol, Dimethyl Isosorbide, Citric Acid, Magnesium Chloride, Silica, Polysorbate 20, Ethoxydiglycol, Propyl Gallate, Dehydroacetic Acid, Benzyl Alcohol, Potassium Sorbate, Sodium Benzoate, Ethylhexylglycerin, 1,2-Hexanediol, Caprylyl Glycol, Phenoxyethanol.

Etape 4 : le contour des yeux

Puis il suffit d’appliquer une goutte du contour des yeux de NIOD et honnêtement c’est l’un des meilleurs car il a une formule répondant à tous les besoins : il agit sur les rides dont notamment les rides d’expression, les cernes bruns, les poches et l’hydratation ainsi que l’élasticité. Pour cela, il contient 28 technologies différentes dont :
  • de l’acide hyaluronique ainsi que des précurseurs d’acide hyaluronique qu’on retrouve notamment dans le sérum MMHC.
  • un actif appelée Neodermyl de la société Givaudan qui permettrait d’augmenter la production de collagène dans la peau mais également la production d’élastine. Selon les tests fournisseurs, Neodermyl serait équivalent à une injection de collagène dans la peau.
  • du darutroside et de la centella asiatica pour apporter des propriétés réparatrices et anti inflammatoires.
  • un extrait de julibrissin pour éviter les phénomènes de glycation. La glycation est une réaction entre les molécules de sucre et nos protéines ce qui donne des protéines dites glyquées qui sont néfastes car notre organisme n’arrive plus à les éliminer. Elles engendrent donc un vieillissement cutané.
  • des peptides dits inhibiteurs de neurotransmetteurs qui vont pouvoir agir sur les rides d’expression puisque les rides d’expression sont formés suite à la contraction répétées de nos muscles du visage. Les peptides inhibiteurs de neurotransmetteurs vont alors décontracter le muscle pour pouvoir réduire les rides d’expression comme le fait par exemple la toxine botulique lors d’une injection. Attention ils n’ont cependant pas le même rendu.
  • des antioxydants comme l’EGCG issu du thé vert et le superoxyde dismutase présent dans la brume permettant de réduire les cernes bruns mais aussi les rougeurs et également les poches.
  • d’autres extraits riches en polyphénols qui sont des antioxydants permettant donc de réduire les cernes bruns.
  • et de la glycérine et niacinamide pour hydrater.

Note : Pour ce contour des yeux, il est également possible de l’appliquer sur les paupières supérieures. 

Etape 5 : le produit pour le cou

Attention, un produit pour le cou n’est pas obligatoire, il suffit tout simplement d’utiliser les mêmes produits visage mais cela ne veut pas dire que vous n’avez pas le droit de tester des produits formulés exclusivement pour le cou comme par exemple le Neck elasticity catalyst de NIOD. Ce produit contient un extrait de la célèbre fleurs des montagnes : l’edelweiss, qui aurait des propriétés anti-inflammatoires et qui permettrait de lutter contre le relachement cutanée au niveau du cou d’après les tests cliniques du fournisseur de cette matière première. 

Ce produit contient également un peptide appelé Relistase (Lipotec) qui d’après son fournisseur permettrait d’augmenter la production de collagène et d’inhiber l’élastase qui est une enzyme détruisant les fibres de collagène et d’élastine. Il contient de même un autre peptide appelé Progeline (Lucas Meyer) qui permettrait aussi d’augmenter l’élasticité et la fermeté de la peau et donc de réduire le relâchement cutané. (actif testé cliniquement par son fournisseur). Pour finir, il contient également de la glycérine et de l’acide hyaluronique pour hydrater. Au niveau sensoriel, c’est un produit sous forme de gel de couleur jaune-orange qui pénètre assez bien dans la peau et qui laisse une peau toute douce après application. Il a une odeur légèrement prononcée mais non désagréable.

Ingrédients : Aqua (Water), Caprylyl Methicone, Glycerin, PEG-12 Dimethicone/PPG-20 Crosspolymer, Butylene Glycol, Pentaerythrityl Tetraisostearate, Hyaluronic Acid, Dimethyl Isosorbide, Ethoxydiglycol, Polyacrylate Crosspolymer-6, Plantago Lanceolata Leaf Extract, Leontopodium Alpinum Callus Culture Extract, Caffeine, Carnitine, Acetyl Dipeptide-1 Cetyl Ester, Trifluoroacetyl Tripeptide-2, Palmitoyl Hexapeptide-12, Acetyl Tetrapeptide-2, Acetylarginyltryptophyl Diphenylglycine, Adansonia Digitata Fruit Extract, Globularia Cordifolia Callus Culture Extract, Zingiber Zerumbet Extract, Hippophae Rhamnoides Oil, Maltodextrin, Dextran, Trisodium Ethylenediamine Disuccinate, Caprylic/Capric Triglyceride, Hydroxyethylcellulose, Xanthan gum, Sorbitan Laurate, Stearalkonium Hectorite, Propylene Carbonate, Tocopherol, Potassium Sorbate, Sodium Benzoate, 1,2-Hexanediol, Phenoxyethanol, Caprylyl Glycol.

Etape 6 : une hydratation supplémentaire

Avant de finir votre routine et d’appliquer la crème solaire, il est possible d’utiliser l’hydration vaccine qui comme son nom l’indique a pour but de venir hydrater la peau mais d’une façon complétement différente d’une crème car ce n’est pas du tout une crème et il ne remplace pas la crème hydratante.
Il contient un précurseur d’acide hyaluronique qu’on retrouve forcément dans MMHC ainsi que l’actif Aquaxyl (Seppic) permettant de limiter les pertes en eau surtout lorsqu’il est combiné à la glycérine. Il contient aussi l’extrait d’Edelweiss en tant qu’actif anti age ainsi qu’un beurre de mangue particulier car le produit n’est pas du tout gras, il a d’ailleurs une consistance particlière. En effet, ce produit est hautement concentré en silicone ce qui lui donne le même sensoreil qu’un primer. Je l’utilise donc préférentiellement le matin, cela permet de fixer la crème solaire et le makeup. C’est une sorte de primer intelligent. Attention, cette texture est particulière et ne plaira pas à tout le monde.  

Ingrédients : Caprylyl Methicone, Aqua (Water), Peg-12 Dimethicone/Ppg-20 Crosspolymer, Glycerin, Propanediol, Sodium Polyacrylate, Leontopodium Alpinum Callus Culture Extract, Disodium Acetyl Glucosamine Phosphate, Proline, Alanine, Serine, Xylitol, Xylitylglucoside, Anhydroxylitol, Adansonia Digitata Fruit Extract, Polypodium Vulgare Rhizome Extract, Cetraria Islandica Thallus Extract, Sphagnum Magellanicum Extract, Pseudoalteromonas Ferment Extract, Tocopherol, Tocopheryl Acetate, Mangifera Indica Seed Butter, Orbignya Oleifera Seed Oil, Squalane, Lecithin,Hexamethyldisiloxane, Trimethylsiloxysilicate, Cyclopentasiloxane, Dimethicone, Polysilicone-11, Dimethicone/Vinyl Dimethicone Crosspolymer, Hydroxyethyl Acrylate/Sodium Acryloyldimethyl Taurate Copolymer, Xanthan Gum, Citric Acid, Sodium Phosphate, Sodium Hydroxide, Gluconolactone, Benzyl Alcohol, Sodium Benzoate, Potassium Sorbate, Caprylyl Glycol, Ethylhexylglycerin, Phenoxyethanol, Chlorphenesin.

Ensuite pour finir la routine du matin, bien évidemment qu’il faut appliquer une crème hydratante et/ou une crème solaire.

Routine soir

Etape 1 : premier nettoyant

Si vous portez du makeup, il est bien souvent nécessaire d’utiliser en premier un nettoyant gras pour éliminer le makeup de la peau plus facilement. Pour cela, NIOD propose un nettoyant aux esters (composés gras mais légers sur la peau par rapport aux huiles). Ce produit  s’apparente à une huile démaquillante c’est à dire qu’il suffit de l’appliquer sur le visage seul ou à l’aide d’un coton puis de rincer à l’eau. Comme il contient des tensioactifs, il ne laisse pas de résidus sur la peau. Malheureusement c’est un produit que je n’aime pas paericulièrement car il n’a vraiment rien d’extraordinaire ni au niveau sensoriel ni au niveau de sa composition.  Je préfère largement le squalane cleanser de The Ordinary.

36€ 240ml

Ingrédients : Cetyl Ethylhexanoate, Isoamyl Laurate, Caprylic/Capric Triglyceride, Isoamyl Cocoate, Butyl Avocadate, Plukenetia Volubilis Seed Oil, Rosmarinus Officinalis (Rosemary) Leaf Extract, Tocopherol, Hydroxymethoxyphenyl Decanone, Propyl Gallate, Ethoxydiglycol, Dimethyl Isosorbide, Farnesol, Linalool.

7,20€ 150ml

Ingrédients : Squalane, Aqua (Water), Coco-Caprylate/Caprate, Glycerin, Sucrose Stearate, Ethyl Macadamiate, Caprylic/Capric Triglyceride, Sucrose Laurate, Hydrogenated Starch Hydrolysate, Sucrose Dilaurate, Sucrose Trilaurate, Polyacrylate Crosspolymer-6, Isoceteth-20, Sodium Polyacrylate, Tocopherol, Hydroxymethoxyphenyl Decanone, Trisodium Ethylenediamine Disuccinate, Malic Acid, Ethylhexylglycerin, Chlorphenesin.

Etape 2 : le second nettoyant

Puis pour parfaire le nettoyage de la peau, il est possible d’appliquer un second nettoyant pour éliminer toutes les impuretés et les saletés accumulés pendant la journée. Pour cela, vous avez le nettoyant aux saponines de NIOD. Les saponines sont extraites d’un arbre qui s’appelle Sapindus Mukorossi mais qu’on appelle plus couramment ‘arbre à savon’ puisque les saponines ont des propriétés détergentes. 

L’avantage par rapport aux tensioactifs synthétiques c’est que les saponines ont d’autres propriétés pour la peau, elles ne font pas que nettoyer, elles ont également des propriétés antioxydantes et des propriétés anti microbiennes ce qui fait que ce nettoyant je le recommanderai d’avantage aux peaux acnéiques et aux peaux présentant des pores dilatés. Concernant son profil sensoriel, on est sur une pâte beige que j’applique directement sur peau humide, je masse pendant quelques secondes (attention ce n’est pas un nettoyant qui mousse), vous avez la possibilité de le laisser poser pendant quelques minutes comme si c’était un masque et ensuite il suffit de rincer. Malheureusement il a une odeur assez dérangeante mais il est efficace pour nettoyer et resserrer les pores. 

Ingrédients : Aqua (Water), Stearic Acid, Sapindus Mukurossi Fruit Extract, Glycerin, Caprylic/Capric Triglyceride, Arginine, Polysorbate 60, Acacia Concinna Fruit Extract, Balanites Aegyptiaca (Desert Date) Fruit Extract, Gypsophila Paniculata Root Extract, Polyacrylate Crosspolymer-6, Acacia Senegal Gum, Xanthan Gum, Pentylene Glycol, Melanin, Sorbic Acid, Trisodium Ethylenediamine Disuccinate, Potassium Sorbate, Sodium Benzoate, Caprylyl Glycol, 1,2-Hexanediol, Ethylhexylglycerin, Phenoxyethanol, Chlorphenesin.

Puis, il suffit de poursuivre exactement comme lors de la routine du matin :

Etape 3 : la brume antioxydante

Etape 4 : le copper peptide

Etape 5 : l’acide hyaluronique

Etape 6 : le contour des yeux

Etape 7 : le sérum anti âge / exfoliant révolutionnaire ?

Ce produit qui s’appelle le Non acid acid precursors 15% est un produit particulièrement intérêssant pour les peaux sensibles ne tolérant pas les acides exfoliants ou led rétinoïdes. Il porte d’ailleurs très bien son nom puiqu’il permettrait d’activer le renouvellement cellulaire de la peau c’est à dire l’exfoliation naturelle de la peau ce que font l’acide rétinoïque et les acides de fruits  mais sans être un acide donc sans être irritant pour la peau. Pour cela il contient des peptides :
  • le retinopeptide 189 (symrise) qui aurait les mêmes propriétés que le rétinol mais sans aucun effet secondaire puisque c’est un peptide donc ce n’est pas irritant pour la peau
  • le perfection peptides P3 (mibelle biochemistry) qui aurait des propriétés exfoliantes

Ce produit permet ainsi de redonner de l’éclat à la peau, de diminuer les imperfections, de lisser le grain de peau mais aussi de diminuer les rides.

Malheureusement, nous avons uniquement les données des fournisseurs et pas d’études indépendantes sur les différents actifs utilisés mais on a le droit de rêver : et si cela marchait réellement ? Ce qui est sur c’est que si vous avez une peau sensible qui ne tolère pas du tout le rétinol ni les acides exfoliants, je le recommande à 100%. 

Ingrédients : Aqua (Water), Lactococcus Ferment Lysate, Glycerin, Ethyl Linoleate, Hydroxyethyl Acrylate/Sodium Acryloyldimethyl Taurate Copolymer, Hexanoyl Dipeptide-3 Norleucine Acetate, Myristoyl Nonapeptide-3, Yeast Extract, Soy Amino Acids, Bisabolol, Pseudoalteromonas Exopolysaccharides, Lecithin, Sorbitan Isostearate, Isohexadecane, Polysorbate 60, Polyacrylate Crosspolymer-6, Trisodium Ethylenediamine Disuccinate, Sodium Salicylate, Citric Acid, Sodium Chloride, Potassium Sorbate, Sodium Benzoate, Pentylene Glycol, Ethoxydiglycol, Phenoxyethanol, Chlorphenesin.

Etape 8 : le produit pour le cou

Etape 9 : le masque à faire uniquement 2 soirs par semaine

Le voicemail masque est un masque de nuit aux cellules souches végétales. Les cellules souches sont des cellules indifférenciées autrement dit des cellules neutres. Leur but est justement qu’elles se transforment en cellules différenciées c’est à dire en cellules de la peau par exemple. Tout comme les humains, les végétaux ont également des cellules souches qui en fonction de leur environnement vont se différencier pour donner une tige, une feuille, une fleur etc… Le problème c’est que l’utilisation des cellules souches en cosmétique, ce n’est malheureusement pas révolutionnaire pour le moment puisque les cellules souches végétales ne vont pas aller activer nos cellules souches à nous. Ceci dit les cellules souches ont tout de mêmes des propriétés antioxydantes et des propriétés anti inflammatoires. Ce produit contient également un probiotique qui d’après son fournisseur permettrait de préserver la santé générale de la peau et donc améliorer son aspect.

Personnellement, je vois l’utilité de ce produit surtout lorsqu’on est en voyage / en jet lag et que la peau est complètement fatiguée, il permet de redonner assez vite de l’éclat et de l’hydratation. Pour le profil sensoriel, on est sur un produit assez gélifiée de couleur marron ayant une odeur assez désagréable mais qui ne reste pas longtemps donc elle n’est pas forcément problématique pour l’application. Il s’utilise sur l’ensemble du visage en massant pendant vingt à quarante secondes et se laisse poser toute la nuit. Attention il s’utilise uniquement deux soirs par semaine et je conseille de l’appliquer sufisamment tôt car étant donné qu’il a une couleur marron, il est possible qu’il tache les taies d’oreillers. De plus, il ne faut pas l’utiliser sur une peau irritée et il n’est pas recommandé pour les peaux qui sont très grasses.

Ingrédients : Lactococcus Ferment Lysate, Dimethicone, Centaurea cyanus flower water, Glycerin, Dimethicone/Vinyl Dimethicone Crosspolymer, Hydroxyethyl Acrylate/Sodium Acryloyldimethyl Taurate Copolymer, Propanediol, Aqua (Water), Pentylene Glycol, Origanum Vulgare Leaf Extract, Leontopodium Alpinum Callus Culture Extract, Plantago Lanceolata Leaf Extract, Melanin, Sodium Hyaluronate, Arginine, Sodium Chloride, Isohexadecane, Polysorbate 60, Xanthan Gum, Citric Acid, Ethoxydiglycol, PPG-26-Buteth-26, PEG-40 Hydrogenated Castor Oil, Potassium Sorbate, Sodium Benzoate, Ethylhexylglycerin, Phenoxyethanol, Chlorphenesin.

Attention ceci est un guide d’utilisation concernant les prdouits NIOD, bien évidemment qu’il n’est pas forcément nécessaire de tout acheter ! Mais si vous voulez vous pouvez bien entendu 🙂 La marque est disponible uniquement sur le site de deciem et dans quelques galeries lafayettes en France.

Pour toutes autres questions, ne pas hésiter à laisser un commentaire.