Dans cette article, je vous propose de partir à la découverte des eaux micellaires ! Je vais vous expliquer le fonctionnement d’une eau micellaire, comment nettoie-t-elle la peau ? Pour finir on discutera des avantages et des inconvénients de l’eau micellaire et bien évidemment de la fameuse question : est-ce qu’il faut la rincer ou pas ?

L’eau micellaire comment ça fonctionne ?

Pour bien comprendre comment marche une eau micellaire et ce que sont les micelles et leur intérêt en cosmétique, il faut qu’on revoit la base du nettoyage de peau, c’est à dire que pour enlever du gras, il faut du gras ! Pour la simple raison que l’huile et l’eau sont deux composés non miscibles. Lorsqu’ils sont ensemble, ils forment deux phases bien disctinctes : une phase d’eau et une phase d’huile.

Les deux composés ne se mélangent pas car l’eau est un composé polaire alors que l’huile est un composé non polaire. Donc pour enlever le maquillage, les saletés et les impuretés qui sont des corps gras, il faut du gras, car l’eau n’a aucune affinité avec eux ce qui veut dire que l’eau seule ne peut nettoyer. On pourrait alors se dire qu’il suffirait dans ce cas d’utiliser une huile vu qu’elle a des affinités avec des corps gras. Mais on reviendrait en réalité au stade de départ : comment enlever l’huile de la peau vu que l’eau ne peut pas la faire partir ?

La vraie solution est alors d’incorporer un autre ingrédient qu’on appelle un tensioactif. Ce tensioactif est très important car c’est lui qui va faire le lien entre l’huile et l’eau. Pour cela, il contient un corps hydrophobe, non polaire (qui n’aime pas l’eau mais l’huile) ainsi qu’une tête hydrophile, polaire (qui adore l’eau).

Ainsi en ajoutant ce composé tensioactif à n’importe quel mélange eau/huile, on peut former un mélange homogène à l’oeil nu qu’on appelle une émulsion. C’est le principe de toutes les crèmes.

Pour en revenir à l’eau micellaire, c’est donc tout simplement de l’eau qui contient des tensioactifs. Mais les tensioactifs on vient de le voir, ils ont une partie qui n’aime pas du tout l’eau et qui va donc vouloir à tout prix minimiser son contact avec l’eau. Pour cela, les tensioactifs vont se réarranger et leur nouvelle formation s’apelle micelle. D’où le nom eau micellaire.

 

Ensuite, lorsque que l’eau micellaire est appliquée sur le coton, le coton étant un composé polaire, aimant l’eau, les tensioactifs vont se réarranger encore une fois : la tête hydrophile en direction du coton et le corps hydrophobe vers l’extérieur. Ainsi lorsque l’on applique le coton sur notre visage, les queues hydrophobes vont se lier au maquillage et impuretés présentes sur notre peau pour les faire partir avec le coton.

Alors l’eau micellaire, est-ce bon pour la peau ?

L’eau micellaire est-elle agressive pour la peau ? Il faut savoir que tous les produits nettoyant contiennent des tensioactifs et ces tensioactifs, ils ont une affinité avec le maquillage et les impuretés qui sont des composés gras ce qui veut dire qu’ils ont aussi une affinité avec les bons lipides naturellement présent sur notre peau et qui sont essentiels à son bon fonctionnement. Maintenant ce qu’il faut bien comprendre c’est que tous les produits nettoyants ne sont pas égaux c’est-à-dire que certains vont être plus agressifs que d’autres et cela ca dépend uniquement de la formule générale du produit, donc des tensioactifs utilisés, de leur pourcentage et des autres ingrédients. Ils peuvent par exemple contenir de la glycérine, du panthénol ou encore de l’allantoine qu’on retrouve très souvent dans les eaux micellaires pour hydrater et apaiser. Concernant l’eau micellaire c’est littéralement le produit nettoyant contenant le moins de tensioactif ! D’autant plus que les tensioactifs utilisés dans les eaux micellaires ne sont absoluement pas les mêmes que ceux utilisés dans les nettoyants classiques. Par exemple pour les autres nettoyants, on utilise beaucoup les tensioactifs sulfatés comme le sodium laureth sulfate, si les sulfates ne sont pas utilisé, on retrouve les glucosides comme le decyl glucoside ou le coco glucoside, les bétaines comme la cocamidopropyl bétaïne ou encore le sodium cocoampoacetate ou le sodium lauroyl isethionate, il y en a pleins ! Alors que   dans les eaux micellaires, on retrouve plutôt des tensioactifs doux et gras comme par exemple le PEG-6 caprylic/capric glycérides qui est tout simplement un tensioactif polym!re : un PEG (pour poly éhtylène glycol) lié à des corps gras.

Donc les eaux micellaires ne sont pas les plus agressives pour la peau, mais elles présentent quand même quelques désavantages. Premièrement il faut les utiliser avec un coton et suivant le coton qu’on utilise et la force qu’on vient appliquer, cela peut avoir un effet agressif/irritant pour certaines personnes. Deuxièmement elles ne contiennent qu’un faible pourcentage de tensioactif, elles ne consituent donc pas un vrai nettoyant, ainsi les eaux micellaires ne doivent pas être utilisé seule le soir mais en tant que pré-nettoyant. Bien évidemment pour le matin, elles suffisent amplement.

L’eau micellaire : on rince ou on rince pas ?

Il y a deux écoles, la première qui dit non ceux sont des produits sans rincage après tout c’est bien indiqué sans rincage sur le packaging, et la deuxième qui dit non il y a des tensioactifs dedans donc on ne laisse pas des tensioactfs sur sa peau.

Alors, les deux ont raison.

Effectivement l’eau micellaire contient des tensioactifs donc on ne laisse pas sur la peau, on rince. Sauf que les tensioactifs utilisés dans les eaux micellaires ceux sont des tensioactifs que vous allez potentiellement également retrouver dans vos sérums ou vos crèmes et pourtant c’est produits on ne les rince pas donc pourquoi rincer l’eau micellaire. D’autant plus que l’eau micellaire contient parfois quelques ingrédients bénéfiques pour la peau par exemple celle que j’utilise de bioderma contient du gluconate de zinc pour réguler la production de sébum. Alors à vous de voir.