Vous avez déjà certainement entendu parler des AHA et BHA. Mais savez-vous ce qui se cache derrière ces abréviations ? Les termes AHA et BHA sont utilisés pour désigner les Acides Alpha Hydroxylés et les Acides Bêta Hydroxylés. Ces acides présentent de nombreux avantages et peuvent littéralement transformer votre peau. Ils sont notamment capables d’hydrater et de réduire les rides et ridules en effectuant un peeling chimique. De nombreux acides hydroxylés sont utilisés dans l’industrie cosmétique ainsi cet article a pour but d’expliquer lesquels sont à privilégier selon votre type de peau et vos besoins.

Les AHA et BHA, qu’est ce que c’est ? Quelles sont leurs différences ?

 

Comme nous l’avons vu, il existe deux types d’acides hydroxylés : les acides alpha hydroxylés (AHA) et les acides bêta hydroxylés (BHA), tous deux d’origine végétale. On retrouve ces composés principalement dans les fruits d’où leur surnom « d’acides de fruit ». Chimiquement parlant ceux sont des acides carboxyliques liés un groupe hydroxyle. Ils sont alors appelés alpha ou bêta en fonction de la position du groupe hydroxyle par rapport au groupe carboxyle. Ces deux acides diffèrent également par leur solubilité. En effet, les AHA sont des composés hydrophiles c’est à dire solublesdans l’eau tandis que les BHA sont des composés liposolubles donc soluble dans l’huile.

 Quelles sont les propriétés de ces acides ?

Les acides hydroxylés sont principalement utilisés pour leurs propriétés exfoliantes. Ils sont en effet capables par un processus d’exfoliation doux d’éliminer les cellules mortes et de favoriser le renouvellement cellulaire. La puissance de l’exfoliation dépend de leur concentration, du pH et du type de galénique du produit ainsi que du temps d’application. Pour faire simple, plus la concentration en acide hydroxylé est élevée et plus le pH du produit est faible, plus l’action exfoliative est grande.

Pour une application quotidienne cutanée, les produits présentent généralement des concentrations en acides comprises entre 1 et 20%. A des concentrations très élevées, les acides hydroxylés sont utilisés uniquement par les dermatologues. Les produits utilisés pour les peeling chimique  peuvent contenir jusqu’à 70% d’acides et  un pH aux alentours de 2.

Le mode d’action des acides hydroxylés sur la peau n’est pas complétement élucidé mais de nombreuses études in vitro ont permis de formuler des hypothèses.

Etudes in vitro (au laboratoire sur des cultures cellulaires)

Les études réalisées in vitro sur des cultures cellulaires humaines montrent que les acides hydroxylés augmenteraient l’épaisseur du derme, favoriseraient la prolifération cellulaire ainsi qu’une prolifération des fibroblastes. Pour rappel, les fibroblastes sont des cellules présentes dans notre peau et sont responsables de la production des fibres de collagène et d’élastine ainsi que de l’acide hyaluronique. Le collagène et l’élastine sont des protéines essentielles qui contribuent à l’élasticité, la souplesse et la résistance de votre peau. L’acide hyaluronique joue également un rôle dans la structure de votre peau en formant un gel hydraté qui permet à la peau de résister aux déformations. Les acides hydroxylés sont ainsi utilisés en cosmétique antiâge car ils permettraient de stimuler la régénération cellulaire et de diminuer les rides et ridules en favorisant la production de collagène, d’élastine et d’acide hyaluronique.

Focus sur l’acide glycolique : le meilleur acide alpha hydroxylé ?

L’acide glycolique est un acide dérivé de la canne à sucre et présenté comme le meilleur AHA. En effet, étant la plus petite molécule d’acide alpha hydroxylé, l’acide glycolique est capable de pénétrer plus rapidement et plus profondément que les autres acides. Grâce à sa capacité à atteindre les couches profondes de notre peau, l’acide glycolique permettrait donc d’améliorer l’apparence de notre peau et de réduire considérablement la formation de rides. Ainsi, il est l’un des acides les plus utilisés en cosmétique anti âge. Attention toutefois, l’acide glycolique peut être trop fort pour les peaux sensibles. Dans ce cas, il est alors préférable d’utiliser l’acide lactique.

Focus sur l’acide lactique : l’acide alpha-hydroxylé pour les peaux sensibles

L’acide lactique est un acide dérivé du lait. Cet acide est l’un des plus doux, il convient ainsi à tous types de peau et même aux plus sensibles. Possédant une taille de molécule beaucoup plus grande que l’acide glycolique, il pénètre moins profondément dans la peau. Il est alors plus utile pour les traitements de la peau en surface. À des concentrations plus élevées, l’acide lactique est également connu pour ses propriétés éclaircissantes. Il peut ainsi être utilisé pour les traitements anti tâches.

Focus sur l’acide salicylique : le meilleur acide bêta-hydroxylé

L’acide salicylique est un acide dérivé de l’écorce de saule. C’est un véritable allié des peaux à tendance acnéique. Comme les acides alpha hydroxylé, il est capable d’exfolier la peau en douceur et donc d’éliminer les cellules mortes. Mais alors pourquoi est t-il le meilleur pour les peaux acnéiques ? Rappelez vous, les BHA sont liposolubles, c’est à dire capable de se dissoudre dans l’huile contrairement aux AHA. L’acide salicylique présente alors une plus grande affinité avec les peaux grasses ce qui lui permet de pénétrer profondément dans les pores de votre peau pour favoriser leur décongestionnement et éliminer les poussées de boutons. De nombreuses études cliniques ont été réalisées sur l’application d’acide salicylique sur les peaux acnéiques et les résultats ont tous été concluants. Les produits cosmétiques contenant de l’acide salicylique sont efficaces pour diminuer l’apparition des boutons et sont relativement bien tolérés par la peau. Si vous n’avez pas une peau à tendance acnéique, vous pouvez également en apprécier les bienfaits pour un nettoyage de peau en profondeur.

Quelques conseils sur l’utilisation des acides…

Les avantages de ces acides sont nombreux : propriétés exfoliantes, antiâge et anti acné. Cependant il est nécessaire de savoir comment les utiliser afin de ne pas agresser votre peau. Pour les intégrer à votre routine beauté, vous devez d’abord savoir ce que votre peau peut tolérer. Les effets secondaires des produits cosmétiques contenant des AHA ou/et BHA dépendent de leur concentration en acide et du pH du produit. Plus la concentration en acide d’un produit est faible, plus le risque d’effets secondaires est faible. Ne soyez donc pas trop pressée, commencez toujours en appliquant votre produit 1 jour sur 3 puis 1 jour sur 2 etc. Si votre peau commence à piquer et/ou à rougir, diminuez la concentration en acide et ainsi de suite. Les acides peuvent également augmenter la sensibilité de la peau face aux rayons UV du soleil, ainsi privilégiez leur utilisation la nuit ou en hiver ou limitez l’exposition au soleil et appliquez une crème solaire pour vous protéger.

Et vous ? Utilisez-vous des produits à base d’acides de fruits ?

Mes produits préférés aux acides de fruits :

Je vous en parle avec plus de détails sur ma chaine youtube.

Bibliographie :

  • The derm review, a complete guide to alpha and beta hydroxy acids
  • Cosmetic and dermatologic use of alpha hydroxy acids, Journal of the German society of dermatology, 2012
  • Clinical and cosmeceutical uses of hydroxyacids, Clinics in Dermatology, 2009
  • The science of hydroxy acids: mechanisms of action, types ans cosmetics applications, Journal of Aesthetic Nursing, 2013
  • Hydroxy acids based delivery systems for skin resurfacing and anti-aging compositions, Patent US20040092482A1, 2004
  • Glycolic Acid Peels Versus Salicylic–Mandelic Acid Peels in Active Acne Vulgaris and Post‐Acne Scarring and Hyperpigmentation: A Comparative Study, Dermatology surgery, 2009

Note : certains liens ici présents sont des liens d’affiliation