Depuis peu, j’ai la chance de travailler en tant que consultante indépendante afin d’aider certaines marques cosmétiques dans leur développement de produit. C’est ainsi que j’ai récemment participé à la renaissance d’une marque cosmétique datant de 1840. A travers cet article je vous embarque donc avec moi dans cette formidable aventure du renouveau d’une maison historique : la maison COTTAN.

L’univers Cottan Paris

Avant de rentrer dans les détails d’un développement de marque/produit, il est toujours intéressant de comprendre les volontés derrière les créateurs et donc en l’occurence ici : pourquoi vouloir faire renaître la maison COTTAN ?

Datant de 1840, c’est Jean-François Arsène Cottan, entrepreneur avant gardiste de la beauté,  qui est à l’origine de la marque. Son but était de repenser la composition des produits d’hygiène, afin d’éliminer certaines substances jugées nocives. Il désirait également que ces produits ne soient pas uniquement des produits d’hygiène mais aussi des produits de soins afin de s’assurer que l’épiderme reste en bonne santé. COTTAN s’est par la suite implantée au coeur de Paris avec des boutiques rue de Châteaudun, et Rivoli, et fut ensuite disponible dans les grands magasins français et américains.

Comment savons nous cela ?

Les équipes d’aujourd’hui travaillant sur la renaissance de COTTAN ont fait appel à des généalogistes et historiens afin de retracer l’épopée de cette maison. A partir de tous les éléments recueillis, ils ont pu la faire renaître tout en l’associant à la science contemporaine.

Première étape : le logo & le blason

Ma première tâche fut d’aider à choisir le logo et le blason de la marque qui est un choix crucial pour l’identité d’une marque. C’est finalement ce logo ci-après qui a été choisi. Le but était de garder toute l’élégance d’une marque premium en utilisant une écriture proche du Montserrat pour rester sur un côté classique mais tout en apportant quelque chose d’unique. Il fallait trouver un juste milieu entre institutionnel et singularité. Concernant le blason, j‘adore son côté onirique, mystérieux avec le C de cottan au milieu rappellant bien évidemment le nom de la marque, entremêlé de végétaux. On distingue d’ailleurs une rose qui s’enroule autour du C que l’on retrouve dans les packaging des produits comme on le verra par la suite. Le choix des végétaux est bien entendu pour rappeler l’identité de la marque à travers ses formulations accès sur la naturalité. Et honnêtement, la finalité est en totale adéquation avec l’univers de la marque : une marque premium, élégante mais à la fois avec sa propre identité, ses inspirations historiques & art nouveau comme on le verra dans le paragraphe suivant ainsi que ses formulations accès sur des ingrédients botaniques.

Après le choix du logo et du blason, il fallait discuter du design des produits et sans grande surprise, les packaging reprennent bien entendu les codes du blason et du logo. On retrouve le logo avec les végétaux et notamment cette fameuse rose. Pour ce premier lancement la marque a décidé de partir sur 3 produits uniquement qu’on retrouve dans une collection du nom de Arsène qui a pour code couleur : le beige & le bleu. Le graphisme est bien pensé puisqu’on retrouve les éléments de la marque avec la notion d’ingrédients botaniques tout en restant assez subjectifs. Il faut savoir que la maison COTTAN a éclot à l’origine à la confluence de l’art formulatoire et de l’art nouveau. C’est pour cela que sur tous les design de la marque, on retrouve ces références à l’art nouveau. C’est une façon d’allier deux domaines : soin de la peau & art.

C’est bien entendu ma partie préférée puisque lorsque je travaillais dans l’industrie, j’étaits en charge de la formulation des produits cosmétiques.

Pour présenter un peu plus les produits COTTAN, il faut savoir qu’ils sont bien évidemment inspirés des concepts de 1840, ils restent dans le même courant crée par Jean François Arsène Cottan, mais ils sont associés à la science moderne. Le but n’était pas de refaire à l’identique les produits de l’époque mais plutôt de s’en inspirer afin de créer des produits alliant tradition et modernité. Comme le dit si bien la maison COTTAN : les produits ont des formules simples s’appuyant sur des concepts de l’époques ayant des ingrédients sélectionnés avec soins.

C’est pour cela que les formules se veulent très courtes, très minimalistes avec juste l’essentiel et c’est également pour cela que la marque propose pour le moment uniquement trois produits qui reposent sur trois gestes fondamentaux : nettoyer, tonifier et hydrater. Concernant le nettoyant, il s’agit d’un savon visage dulcifié, il faut comprendre par là qu’il contient du beurre de karité, de la cire de jojoba, de l’huile de chanvre et de la glycérine pour compenser l’effet délipidant/asséchant du savon. Personnellement je n’utilise pas de savon pour me nettoyer le visage et je ne recommande pas forcément mais je comprends la démarche de la marque avec ce produit puisque le savon est tout de même LE nettoyant historique. Concernant le tonifiant qui porte le nom de vinaigre micellaire de beauté ainsi que de l’hydratant qui est le crème évanescente, ceux sont des produits qui me parlent beaucoup plus. Et mon produit préféré est la crème evanescente qui propose un sensoriel assez unique par rapport à ce qu’on retrouve actuellement sur le marché cosmétique. C’est une crème très hydratante, riche en émollients, parfaite pour les temps froids notamment, convenant à tous types de peaux mais je la recommanderai davantage aux peaux mixtes, normales à sèches.

Si vous souhaitez en savoir plus sur la marque, son histoire ainsi que les produits, vous retrouverez pleins d’informations sur son site. Sinon la maison COTTAN sera bientôt disponible dans certains points de distribution. Je suis ravie d’avoir pu participer à ce projet mêlant histoire, art nouveau et cosmétique. Pour être honnête, cela faisait pas mal de temps que je n’avais pas participé au développement d’un produit cosmétique et cela m’avait manqué.