Le pH est un concept qui revient souvent dans mes articles & vidéos, ainsi je voulais aujourd’hui revenir sur ce point et éclaircir quelques zones d’ombre pour que vous ayez toutes les informations car derrière ces deux petites lettres se cachent en réalité quelque chose de très important pour le maintien d’une peau en bonne santé. Alors le pH qu’est ce que c’est concrètement ? Et pourquoi ne faut-il pas dérégler le pH naturel de la peau ? Je vous dis tout !

Le pH qu’est-ce que c’est ?

Pour tout mileux aqueux c’est à dore contenant de l’eau, on est capable de mesurer son acidité ou au contraire son alcalinité en mesurant son pH Le terme pH fait référence au potentiel d’Hydrogène, d’où l’abréviation pH. Pour comprendre ce que veut dire le potention d’hydrogène, il est important de savoir que l’eau est une molécule consistuée de deux atomes d’hydrogène H liés à un atome d’oxygène O. Pour mesurer, le pH d’une solution, on mesure en réalité l’activité des ions hydrogènes, car un atome d’hydrogène peut se trouver soit avec une charge positive c’est à dire H30+ soit avec une charge négative c’est à dire sous la forme HO-.

Donc en mesurant la concentration des ions H30+ dans une solution aqueuse, on peut déterminer si une solution est acide c’est-à-dire avec un pH inférieur à 7 comme c’est le cas du jus de citron qui a un pH de 2 ; plutôt basique c’est-à-dire avec un pH supérieur à 7 comme par exemple le bicarbonate de soude qui a un pH de 9, ou au contraire plutôt neutre c’ets à dire à un pH de 7, comme c’est le cas de l’eau pure qui n’est ni acide ni basique.

L’échelle de pH va donc de 0, le plus acide à 14 pour le plus basique. Mais attention car il faut bien noter que l’échelle de pH est une échelle logarithmique et non linéaire, c’est à dire que la différence entre un pH de 3 et un pH de 4 n’est pas juste d’une seule unité. En réalité un pH de 3 est 10 fois plus acide qu’un pH de 4, ce qui fait qu’un pH de 3 est 100 fois plus acide qu’un pH de 5 (10×10=100). Ainsi chnager le pH de la peau a peut-être plus d’importance que vous ne le pensiez… Juste pour finir, le pH ne se mesure uniquement pour une solution aqueuse, les huiles n’ont donc pas de pH.

A quoi correspond alors le pH de la peau ?

Quand on parle du pH de la peau on fait en réalité référence au pH du film hydrolipidique qu’y est présent à la surface de la peau. Ce film est composé de sueur et de sébum d’où le nom hydrolipidique comme je vous l’expliquais déjà dans mon article sur la biologie de la peau. Alors avant de répondre à la question, en quoi le pH de la peau est-il important, il est judicieux de répondre d’abord : à quoi sert la peau ? La réponse est évidente, notre peau sert à protéger notre corps de l’environnement extérieur. La peau est notre première défense vis-à-vis du monde extérieur. Et pour que cette défense soit optimal, il faut que la peau est un pH légèrement acide entre 5 et 5,5 car c’est cette acidité naturelle qui protège la peau des bactéries néfastes et qui maintien la fonction de barrière protectrice. En effet, c’est cette acidité qui permet la synthèse des lipides présents sur notre peau dont notamment les céramides qui sont des composés essentiels pour nous protèger et c’est à ce pH que la flore bactérienne qui est naturellement présente sur notre peau nous protège des infections.

Ainsi en déréglant le pH naturel de la peau, les lipides ne seront plus synthétisés, la peau ne sera alors plus protéger de la déshydratation, vous allez avoir une peau sèche et déshydratée et elle sera également sensible aux ingections, à l’acné et aux dermatites.

Pour information, le pH de la peau varie au cours de la vie.Par exemple quand on vieillit, on a tendance à avoir une peau avec un pH plus basique aux alentours de 6 ce qui entraine logiquement une peau plus sèche et des rides plus visibles. Le pH de notre peau dépend aussi de notre nutrition ou encore de notre état de santé, certains types de diabète augmente le pH de la peau. Le pH dépend aussi de la localisation par exemple le pH de la peau sur le contour des yeux est lui au alentour de 7.

Quel est l’influence des cosmétiques sur le pH naturel de notre peau ? 

Coup d’oeil sur les produits à pH basique

Utiliser un produit avec un pH plus basique que celui de la peau comme c’est par exemple le cas avec les savons qui présentent dans la majorité des cas un pH entre 9 et 10, va augmenter le pH naturel de la peau et d’après les études, celui-ci mettrait deux à trois heures pour revenir à son pH optimal de 5,5. Donc pendant ces trois heures, le pH de le peau est à un pH beaucoup plus basique que la normale. si vous avez déjà utilisez un savon, c’est un phénomène facile à ressentir, car après l’utilisation d’un savon la peau est beaucoup plus sèche, déshydratée et fragile. C’est pourquoi je ne recommande personnellement pas du tout l’utilisation de savon comme je l’expliquais dans ma vidéo youtube.

Et même si votre savon est indiqué parfait pour les peaux sensibles, pour l’éczéma ou encore pour l’acné, ne vous-y fiez pas. Je suis en effet tombé sur une étude dans laquelle des chercheurs ont pris au hasard des savons de différentes marques pour lesquels ils ont regardé leur pH. Ils ont trouvé que la majorité des savons avait un pH compris entre 9 et 10 (un savon est un produit basique par définition vu qu’il est fabriqué avec de la soude, qui est un produit basique) mais ce qui était alarmant c’est que même les savons étiquetés anti acné, dermatologique ou ayurvedic avaient un pH entre 9 et 10, alors qu’il faut savoir qu’une des bactéries responsables de l’acné prolifère énormément à pH basique….  Heureusement les formulateurs cosmétiques ont bien compris l’importance du pH de la peau et la plupart des nettoyants ont maintenant un pH entre 4 et 7. Donc au revoir les savons. D’ailleurs si votre produit contient la mention « respecte le pH naturel de la peau », cela veut tout simplement dire qu’il a un pH entre 4 et 7.

Et concernant les produits de beauté à pH acide ?

En soin de la peau, on utilise fréquemment des acides comme notamment les acides de fruits (AHA, BHA & PHA) ou encore la vitamine C qui ont un pH entre 3 et 4. Et bien eux aussi ils vont avoir un impact sur le pH de la peau et ils vont le rendre plus acide. Mais contrairement au cas précédent, un pH acide peut être bénéfique pour la peau car c’est à pH acide que sont synthétisés les consituants de la peau. Par contre un pH trop acide, c’est-à-dire en dessous des 2,5, est bien évidemment aussi dangereuxc et hors de question ! Donc adieu le jus de citron sur la peau.

En conclusion, il vaut mieux utiliser des produits cosmétiques ayant un pH compris entre 3 et 7 !